Évaluation des effets des solutions de rechange aux antibiotiques sur la qualité et la salubrité du porc

22 octobre 2020

Guelph (Ontario), le 22 octobre 2020 – Olymel, le plus important producteur et transformateur de porc du Canada, collabore avec des scientifiques d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et de l’Université Laval à la réalisation de recherches visant à mieux comprendre les liens entre la santé intestinale porcine, la salubrité alimentaire et la qualité des produits de porc.

Le projet fait partie de la grappe de recherche « Utiliser la science et l’innovation pour renforcer le secteur alimentaire à valeur ajoutée du Canada » dirigée par Innovateurs canadiens en alimentation (ICA-CFI) dans le cadre du programme Agri-science du Partenariat canadien pour l’agriculture.

« Les producteurs canadiens travaillent sans relâche chaque jour pour offrir aux consommateurs des aliments salubres et de qualité supérieure, et notre gouvernement est déterminé à les soutenir », déclare l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. « Cette recherche collaborative aidera nos producteurs à prendre des décisions éclairées sur les meilleures façons de garder leurs animaux en santé et productifs tout en veillant à ce que notre approvisionnement alimentaire demeure sûr pour les consommateurs ».

La résistance aux antibiotiques pose une menace croissante pour la santé publique dans le monde. Ainsi, au Canada et à l’étranger, les éleveurs de porcs sont à la recherche de solutions de rechange pour améliorer la santé et le bien-être de leurs animaux ainsi que le rendement de leur production animale sans pour autant compromettre la salubrité alimentaire.

Pour garder leurs animaux en santé, ils font appel à des solutions de rechange, dont les probiotiques, qui peuvent renforcer le système immunitaire en favorisant une meilleure santé intestinale. Mais il reste encore beaucoup à savoir sur l’incidence que peut avoir la modification du microbiome porcin sur la qualité, la salubrité et la durée de conservation des produits de porc.

« La salubrité alimentaire et la santé publique sont une priorité absolue pour Olymel. C’est pourquoi nous nous engageons à faire tout en notre pouvoir pour comprendre et maîtriser tout risque potentiel », dit Sylvain Fournaise, vice-président, Sécurité alimentaire et services techniques, chez Olymel. « Chez Olymel, nous sommes fiers de produire des produits de porc de haute qualité et de nourrir le monde ».

Les trois objectifs principaux du projet sont les suivants : établir une base de référence sur les bactéries et familles de bactéries présentes à différentes étapes de la chaîne de valeur; évaluer les effets de différents probiotiques sur la santé intestinale porcine; comparer la santé de porcelets élevés dans diverses conditions ainsi que la viande provenant de ces animaux.

« Les consommateurs veulent des aliments salubres et une production animale durable qui tient compte à la fois de la santé humaine et du bien-être animal », affirme Joe Lake, président d’ICA-CFI et directeur de l’innovation et de la recherche chez McCain Foods Limited. « Ce projet illustre parfaitement comment nous pouvons stimuler l’innovation en transformation alimentaire au Canada par l’entremise de partenariats entre chercheurs et entreprises ».

De plus amples renseignements sur le projet, y compris une vidéo, sont publiés ici

Fondé en 2013 pour aider les entreprises canadiennes de fabrication d’aliments et de boissons à accéder conjointement aux programmes du gouvernement fédéral axés sur l’innovation, Innovateurs canadiens en alimentation a établi la première grappe de recherche du secteur de la transformation alimentaire au pays.

– 30 –

Renseignements :

Richard Vigneault, Olymel, 514-497-1385
Joe Lake, ICA-CFI, joseph_lake@canadianfoodinnovators.ca ou 506-391-8019